Jouer à la roulette Française en ligne

jeux casino

Tournoi de poker, comment ça marche ?

Les tournois de poker constituent un incontournable parmi les compétitions organisés par les casinos en ligne ou terrestres. Au cours de ces rencontres, aucune limite de temps n’est imposée et des règles spécifiques peuvent être appliquées par les organisateurs.

S’inscrire à un tournoi de poker

Le tournoi de poker peut être gratuit ou payant. Dans le premier cas, il est question de « freerolls ». Dans le cas d’une compétition payante, le joueur doit s’acquitter d’un droit d’entrée dont le montant est fixé au préalable. En contrepartie de ce « buy-in », les participants obtiennent un certain nombre de jetons. Selon le cas, le buy-in peut être accompagné d’un droit commercial supplémentaire exigé par les organisateurs du tournoi.

L’argent réel n’est pas accepté tout au long du tournoi. Habituellement, seuls les jetons reçus au début sont valables. A noter toutefois que le principe de re-buy peut entrer en vigueur selon les conditions du tournoi. Dans ce cas, le joueur a la possibilité d’acheter des nouveaux jetons en cours de compétition. Cette possibilité est toutefois soumise à des conditions. Il faut notamment tenir compte d’un certain délai ou d’un nombre limite de jetons détenus par le joueur. En dernier recours, le joueur peut utiliser l’add-on pour obtenir de nouveaux jetons, en respectant les règles définies avant le début du tournoi.

Les variantes de poker jouées

jeux casino en ligneDifférentes variantes du poker peuvent être jouées au cours des tournois On distingue notamment le Texas Hold’hem, le Double Hold’hem, l’Omaha, l’Aviation, le Courcheval, l’Irish, le Pineapple, le Crazy Pineapple, le Royal Hold’hem et les différents Studs. Le Texas Hold’hem et l’Omaha restent toutefois les plus populaires au cours de ces types de compétition.

Les tournois de poker peuvent également combiner différentes variantes. Le H.O.R.S.E rassemble par exemple l’Omaha, le Hold’hem, le Stud à sept cartes Eight-or-Better et le Razz. Il existe aussi des tournois en dealer’s choice dans le cadre desquels le choix de la variante à jouer est fait par le donneur. D’une manière générale, la majorité des tournois de poker reste classique et une seule variante déterminée à l’avance est jouée.

Les gains

A l’issue des tournois de poker, les gains peuvent être répartis de deux manières. Dans le cas d’une répartition fixe, une place (ou un classement) correspond à un montant. Un tournoi de dix personnes, avec un buy-in de 20 euros, fixe par exemple un gain de 100 euros pour le premier, 60 euros pour le deuxième, 40 euros pour le troisième et rien pour les autres.

La deuxième option, qui se base sur une répartition proportionnelle, consiste à calculer les gains en appliquant un pourcentage. Ce dernier est déterminé selon le nombre de joueurs inscrits. Plus l’effectif est élevé, plus le gain est important. Les gains sont plus importants pour un joueur qui se hisse à la première place. En principe, les 3 premiers remportent un montant égal ou plus élevé que tous les autres joueurs réunis. A noter que contrairement aux cash games, les tournois de poker ne sont astreintes à aucune limite de temps. Lorsque le joueur n’a plus ni jetons, ni le droit d’un re-buy ni d’add-on, il est éliminé.

Le malaise économique mondial affecte Intralot

pub

Intralot SA, le développeur et fournisseur de jeux de casino et de systèmes de traitement des transactions à Athènes, a publié ses résultats financiers pour les neuf mois à la fin de Septembre montrant une baisse de près de 20 pour cent en glissement annuel des revenus à € 95,3 millions.

L'entreprise grecque a annoncé que le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement pour la période de neuf mois a chuté de 41,5 pour cent en glissement annuel à 19 M € tandis que le bénéfice après impôts s'élève à € 5,1 millions, ce qui était de 81 pour cent inférieur à celui pour le même stade en 2010.

«Dans nos résultats financiers de neuf mois de 2011, nous avons réussi à améliorer encore nos résultats financiers et surtout nos flux de trésorerie positif comme promis au début de l'année et en même temps conclure de nouveaux contrats», a déclaré Constantinos Antonopoulos, directeur général d’Intralot.

« Concernant les nouveaux développements, nous avons reçu deux contrats importants de système de surveillance d’appareils de loterie vidéo électroniques, l'un à Victoria, en Australie, pour la connexion d'un maximum de 27 500 machines de jeux électroniques et un autre dans l'Ohio avec l’Ohio Lottery (loto sportif) pour jusqu'à 17 500 terminaux de loterie vidéo répartis dans sept hippodromes. Les deux contrats seront un levier sur nos activités existantes dans les régions particulières.

« Par ailleurs, notre contrat en ligne avec l'Idaho State Lottery a été prolongé d'au moins trois années supplémentaires tandis qu’à la fin Octobre nous avons procédé à la vente de notre participation minoritaire dans CyberArts en conséquence de notre décision de nous concentrer et investir dans nos propres ressources dans l’industrie interactive. »

Crowdpark obtient un investissement additionnel

Le développeur de jeux de paris sociaux à Berlin Crowdpark a obtenu environ six millions de dollars en financement de nouvelles actions de l’investisseur européen Target Partners et le supporteur existant Earlybird Venture Capital.

Fondée en 2009 Crowdpark a révélé qu'il a maintenant levé environ huit millions de dollars qui sera utilisé pour développer davantage la technologie multiplateforme, créer de nouveaux jeux et embaucher du personnel de conception et du développement supplémentaire.

Dans le cadre de l'affaire, Crowdpark, qui a également un bureau à San Francisco, a déclaré que Waldemar Jantz, associé chez Target Partners, se joindra à son conseil d'administration.

« Crowdpark définit un genre entièrement nouveau de jeux de paris sociaux basés sur des événements réels », a déclaré Ingo Hinterding, directeur de produit de Crowdpark.

« Deux des sociétés leaders de capital risque d’Europe, Target Partners et Earlybird, partagent notre vision. Nous visons à étendre notre croissance et créer des jeux incroyables basées sur notre technologie de paris dynamique et dans d'autres catégories à chaude croissance telles que les jeux de casino. »

Crowdpark est dirigé par Hinterding avec Martin Frindt et Christoph Jenke et a déclaré que l'expertise de son équipe de direction couvre ‘les marchés de prédiction électronique, la conception du développement de produits et de la mécanique le marketing et les opérations du jeu social’.

«La technologie de Crowdpark et son idée de faire des paris légaux pour différentes plateformes est unique », a déclaré Jantz.

« Elle rassemble les éléments d'une société prospère; la bonne équipe, une nouvelle technologie et la chance de perturber le marché des jeux sociaux »


Les jeux que Crowdpark développe permettent aux utilisateurs de rivaliser avec les autres dans des événements de paris couvrant les sports, les divertissements, les affaires et la politique en utilisant la monnaie virtuelle.

« Nous avons investi dans Crowdpark parce que nous aimions l'idée de mener le pari à l'arène sociale et donc puiser dans trois marchés immenses où le jeu social et mobile rencontre les paris en ligne », a déclaré Christian Nagel, partenaire directeur d'Earlybird.

«En un an, l'équipe de Crowdpark a réalisé le leadership dans cet espace à travers l'innovation et l'exécution diligente. Nous nous sentions très confiants dans l'investissement dans Crowdpark à nouveau pour soutenir la croissance future. »